DSCN4277Là encore, pas vraiment une activité Montessori mais plutôt un petit détournement de matériel pour les jours "sans"... sans envie, sans motivation... quand je sens que Lucile n'est pas très receptive pour une séance de travail, je lui propose généralement des petits jeux qui lui permettent de mettre de côté l'aspect "scolaire". C'est l'un des avantages de l'école à la maison, pouvoir s'adapter totalement aux besoins de son enfant, suivre son rythme. Un vrai luxe j'en ai conscience !

Pour cette "marchande" revisitée, nous  installons les "cartes de son" que Lucile a déjà travaillé qui représentent les objets à vendre. Pour fixer les prix, ce sont les premières lettres qui comptent. Par exemple, un mot commençant par "m" vaudra 2 triangles, un mot commençant par "t" vaudra "3 octogones". Et pour monnaie, les attrimaths.

Lucile joue alors le rôle de la marchande, et moi celle de la cliente.

Ce petit jeu fonctionne très bien, Lucile s'éclate et sans même s'en rendre compte travaille sur la reconnaissance des sons ("bonjour madame je voudrais 3 pommes" - pomme, "p"...) et sur des notions mathématiques là aussi sans s'en aperçevoir ("alors 3 pommes ca fait 3 fois 2 octogones"...)