DSCN3916Alors voici une activité qui n'est pas 100% Montessori mais comme j'en ai trouvé l'idée sur le forum Montessori et que je l'ai trouvé très sympa, nous l'avons adopté et baptisé d'un commun accord avec lulu "les cartes de son".

L'idée est de permettre à l'enfant de discriminer les sons qui forment les mots (et non les syllabes). Pour débuter, nous travaillons sur le premier son qui débute le mot (par exemple le "l" de lapin, le "m" de moto...). J'ai attendu que Lucile maîtrise ses premières lettres rugueuses (l, m, p, t, o, a) pour lui proposer une première série de "cartes de son".

Je me suis servie de l'imagier du père Castor (une vraie mine d'images simples) que j'ai imprimé et plastifié avec, au verso, la première lettre du mot en gris clair afin de permettre à Lucile de vérifier elle-même, ensuite, si elle a des erreurs ou non. Et j'ai imprimé également une série de cartes avec les premières lettres correspondantes. Ainsi nous avons par exemple la carte "lavabo" avec au recto un dessin de lavabo, au verso un "l" imprimé en gris clair et une autre carte avec un "l" imprimé en noir. Au total nous avons pour cette première série 4 mots commençant par "l", 4 mots commençant par "m" et 4 mots commençant par "a". DSCN3914

J'ai présenté à Lucile ce travail en prenant la première carte, en disant à haute voix le mot, puis en le prononçant de nouveau tout en insistant sur le premier son. Par exemple : "mouton, mmmmmmmouton". J'ai cherché alors dans les cartes "lettres" un "m" que j'ai posé à côté de la carte "mouton". J'ai recommencé avec une seconde, puis une troisième image. Puis j'ai dis à Lucile de continuer.
Les premiers jours Lucile avait de réelles difficultés à discriminer les premiers sons, elle entendait bien les syllabes mais pas les premiers sons. Au bout de la semaine, l'évolution était étonnante. Elle parvenait à détacher, en les prononçant, les 1er sons "llllllllllllapin, mmmmmmarteau, aaaaaaaaraignée, llllllllllllllunettes..." et ne faisaient plus d'erreurs sur la série complète. Elle prend du coup un grand plaisir à retourner les cartes et s'auto-corriger.

J'ai donc préparé une seconde série de 12 cartes de son avec les "p", les "t" et les "o". L'évolution semble prendre le même chemin sur cette série.