fondEt voilà... depuis le temps que je l'attendais, c'est chose faite ! La semaine dernière, j'ai vécu ma première immersion totale (sschhhcrrrrrrr... crrrrrrrriccch style Ushuaïa) dans l'univers de Maria Montessori. Du dimanche au vendredi, j'ai en effet posé mon petit gros sac à Villemus (un tout pitit pitit village près de Manosque) où Yvette et Catherine de l'association "la Source" nous (bah oui je n'étais pas seule, nous étions une bonne trentaine) ont dispensé leur savoir et nous ont régalé de leurs bons p'tits plats végétariens !

Un petit temps d'adaptation :
Alors soyons claire, ma copine Cachounie m'avait prévenu (heureusement) mais il m'a quand même fallu 2 ou 3 jours d'adaptation pour me faire au côté un peu "ancien" de la formation. En effet, Yvette est une femme incroyable, à l'énergie débordante malgré ses 75 ans (elle cultive ses légumes bio elle-même et se lève à 4h du mat' avec son cher et tendre de 80 ans quand même, pour nous préparer de bons repas), qui partage avec beaucoup de passion son savoir acquis directement auprès de Mario, le fils de Maria Montessori. Mais du coup il y a des idées (sur l'allaitement notamment) qui étaient certainement "à propos" dans le contexte de Maria Montessori il y a plus de 100 ans, qui aujourd'hui me semblent quelque peu en décalage et je m'interroge : "si Maria Montessori vivait en 2010, aurait elle conservé certaines de ces idées ou aurait elle évolué..." je suis persuadée que la seconde réponse est la bonne.

Tout semble plus clair :
Une fois ce temps d'adaptation passé avec l'idée que c'est à moi, en fonction de mes convictions personnelles, de faire le tri dans les choses dites et données, là... waouh ! Je suis vraiment contente de ne pas avoir avancé davantage avant la formation dans mes propositions à Lucile. Nous nous étions bornés pour l'instant à essayer de mettre une "ambiance" à la maison et nous avions mis de côté l'aspect "matériel - présentation" puisque nous savions, depuis 6 mois déjà, que je ferais le niveau 1 juste avant les 3 ans de lulu.

Même en ayant beaucoup lu, surfé, regardé... je dois avouer que rien ne vaut effectivement une formation en chaire et en os. De quand présenter le matériel (d'abord de la vie pratique pendant quelques mois - avant de passer à la vie sensorielle), à la façon de le faire (assez ritualisée, les gestes sont précis, le sens des mouvements essentiel), à l'attitude de l'adulte, l'observation de l'enfant et ses réactions... et bien sûr la fameuse leçon en trois temps qui s'est enfin éclairée pour moi... tout cela je crois s'apprend difficilement sans une aide extérieure, c'est en tous cas ainsi que je le ressens. Et je suis d'ores et déjà inscrite pour le niveau 2 et 3 mais cette fois sur 6 samedis à partir de janvier (bah oui, presque une semaine de séparation avec ma lulu - et son doudou de papa of course -, ca reste quand même une épreuve pour moi) !

De belles découvertes :
Je reviendrai en détail sur les présentations que je réaliserai dans les semaines à venir pour lulu et de nos premiers "pas" guidés vers cette pédagogie qui nous semble toujours idéale pour notre enfant (et celui des autres mais là c'est un autre débat) mais je ne pouvais clore ce petit retour d'expérience sans parler des merveilleuses découvertes de ce séjour.

Sur un plan humain d'abord, j'ai rencontré des personnes formidables : des parents en recherche de solutions pour leurs enfants, des enseignants à l'esprit super ouvert prêts à prendre des idées chez cette pédagogue incroyable qu'était Maria Montessori, des futurs parents qui se préparent pour le jour où... bref, des personnalités très différentes mais toutes animées par une même ouverture d'esprit. Et une mention particulière pour Céline, Maryline, Corinne et Mélanie avec qui j'ai partagé un gîte durant ces quelques jours. Des colocs idéales, des discussions presque sans fin chaque soir, de gros fou-rire... et beaucoup d'espoir et de richesses puisés dans leurs parcours respectifs. Avec une seconde mention particulière pour Maryline, la maman d'un petit Lyam magnifique, qui se bat au quotidien pour surmonter les difficultés causées par un accident respiratoire à la naissance. N'hésitez pas à visiter le site de Lyam, à en parler, le diffuser pour les aider !

Sur un plan alimentaire... j'ai eu une vraie révélation durant cette semaine ! La cuisine d'Yvette et de son mari était saine, savoureuse, goûteuse, étonnante... les plats étaient variés, faits de bons produits et de belles découvertes gustatives pour moi. De base, je ne suis pas une "viandarde" donc l'aspect végétarien ne pouvait être que rassurant pour moi (rien à trier dans les plats chouette) mais découvrir qu'on pouvait faire une cuisine aussi savoureuse avec uniquement des légumes et des céréales, là... miam ! Mes colocs m'ont aussi fait découvrir pas mal de produits et dès mon retour j'ai fait un petit saut au magasin bio pour faire le plein de quelques produits bien utiles (dont la fameuse levure maltée et le sirop d'agave). Premières tentatives plutôt réussies avec une lulu toujours prête à goûter et se régaler... allez j'y reviendrai là aussi !