100_7109En surfant sur l'un de mes forums de mamans natures (l'ami docti pour ne pas le citer), je suis tombée sur un post intitulé "balayage humide"... mouaich... je devais vraiment errer comme une âme en peine à ce moment là pour ne pas passer mon chemin et me décider à zieuter le contenu. Toujours est-il que j'ai donc parcouru le dit sujet et j'ai fait une découverte qui, depuis, me rend bien des services !

Le balayage humide, kezako ?
Inventé à l'époque de Pasteur, cette "méthode" de balayage est toujours d'actualité, notamment, dans les hôpitaux. En effet, dans les endroits qui doivent rester "sains", le balai classique est tout simplement proscrit. Il faut dire qu'à part soulever la poussière pour la redéposer un peu plus loin, je n'ai jamais compris son intérêt !  Et surtout, c'est fastidieux comme pas deux ! Du coup chez nous c'est aspirateur (mais au quotidien avouons le c'est super reloud à sortir) et/ou balai électrique (une solution pratique mais pas aussi efficace que je le souhaiterais... et surtout qui fait du bruit pendant la sieste de la puce ! comme l'aspi !).

Ainsi, à la grande époque de la tuberculose, Pasteur recommandait donc un dépoussiérage des sols et des meubles avec un linge humide. La méthode a fait ses preuves (pas que pour la tuberculose, mais aussi pour les allergiques notamment) et est donc toujours utilisée aujourd'hui. Elle consiste a utiliser un "balai plat", sur lequel on rajoute un linge que l'on humidifie légèrement afin qu'il attrape et conserve la poussière, les cheveux, les poils (de chat et de portugais... bon le chat perd beaucoup plus ses poils que mon portugais je vous rassure), les miettes... Le secret, le mouvement ! Mais pour faire simple je vous renvoie vers ce site et ce blog qui expliquent bien mieux que je ne saurais le faire.

Et à l'usage ?

Voici donc une dizaine de jours que je me suis équipée, dans mon supermarché habituel, d'un balai plat pliable sur lequel s'enfile une lingette en microfibre et... j'adore ! Je suis fan absolue. J'utilise un pschiit remplis de moitié eau, moitié vinaigre blanc et quelques gouttes d'HE pour humidifier ma lingette et zouille... Mon balai étant assez large, j'ai bien chopé le coup du passage en "S" (le but du jeu est de ne jamais reculer ni soulever le balai) et je suis hallucinée du résultat. En moins de deux je fais mon balayage, il suffit ensuite de retirer à la main le plus gros sur la lingette (avant de la mettre en machine) et de ramasser les miettes. Le résultat est vraiment super et quel gain de temps ! Pour parachever le truc, si je le veux, un p'tit coup de balai vapeur (oui oui lui je lui suis restée fidèle et inconditionnel depuis 3 ans) - car le balayage humide ne remplace pas la serpillère -, et j'ai un sol nickel en quelques minutes ! J'adore et je conseille ! Et du coup mes meubles subissent le même sort (euh sans le balai, juste avec une microfibre, pas la même bien sûr), économique et écologique... que demande le peuple ?