lucile_011J'ai profité que misslulubelle fasse (pour le second jour consécutif, ça se fête !) sa sieste dans son lit (si si vous lisez bien) et que le doudou m'ait lâchement abandonné en ce dimanche (pour aller castagner du dragon avec ses copains) pour "aménager" un premier semblant de coin Montessori à la maison. L'objectif, mettre à portée de Lucile et de manière cohérente ses jeux et jouets dans le salon. Faute de budget, j'ai recyclé le meuble sous l'escalier en virant les portes et en le retournant et ma foi je ne suis pas mécontente... Bon ceci n'étant pas l'objet principal de mon petit post du jour, j'en viens au sujet concerné. Donc pendant que je bricolais j'ai mis en "fond" l'émission débat entre Naouri et Maurel... Conclusion... affligeant comme je m'y attendais !

Quand j'utilise les termes de "parler pour ne rien dire" et de "affligeant" vous vous doutez bien sur qu'ils s'adressent à l'un des deux intervenants... Je ne connais pas personnellement Olivier Maurel même si j'espère pouvoir prochainement me rendre à son café des parents qui se déroule pas trop loin de chez moi mais j'ai beaucoup aimé son intervention. J'avais peur qu'il se laisse "dévorer" par l'envahissant Aldo Naouri qui a, pour seule justification, ses "40 années de pédiatrie" (il nous l'a ressorti au moins 4 fois le temps de l'émission, des fois qu'on ait pas compris. Comme si être médecin suffisait à faire de vous une référence !) mais que nenni. Il a bien sur eu parfois du mal à s'imposer mais lorsqu'il le faisait c'était toujours de manière très juste, posée et argumentée. Face à lui, le "40 années d'expérience en chef" m'est apparu (surement parce que j'ai écouté l'émission avec quelques à priori j'avoue) totalement ridicule : virulent, changeant d'avis dès qu'il se sentait en porte à faux, prétentieux, alarmiste... bref nullement convaincant et limite ridicule. Malheureusement je crains qu'ils soient encore nombreux à "croire aveuglement" en la prêche de cet apôtre et de ses disciples de l'autoritarisme (même s'il nie le terme !), laissant entendre que ceux qui ne font pas comme eux sont des laxistes ! C'est dommage, tellement dommage. Mais en un mot, merci M. Maurel de vous battre pour nos enfants !