ballesdelavageIl y a déjà pas mal de mois que je veux commander les fameuses balles de lavage, complément indispensable de toute bonne ménagère écolo… et des autres :p Pourtant, à chaque fois je repoussais, un peu arrêtée par le prix qui, certes, s’il n’est pas exorbitant (comptez en moyenne 16 euros) bah me motivait pas des masses. Bon finalement, l’autre jour, comme il me manquait une quinzaine d’euros pour avoir les frais de port gratuits sur une commande, je me suis décidée à me lancer et à adopter des lavandières ! 

Bah oui parce que finalement c’est quoi l’intérêt  ?
Alors en résumé, c’est un peu comme si vous empruntiez la De-Lorean de « Retour vers le futur », que vous programmiez le voyage dans les temps sur le début du siècle, que vous débarquiez au beau milieu d’une séance de lavage collectif autour d’un lavoir communal et que vous forciez six madames interloquées à monter dans votre véhicule. Bon, petit conseil quand même, choisissez les moins charpentées… Bah oui déjà faut les faire tenir toutes les six à l’arrière de la De-Lorean, mais en plus faut vous rappeler que si vous souhaitez les mettre dans votre machine à laver en plus des noix de lavage et qu’il vous reste un peu de place pour mettre trois chaussettes sales… bah vaut mieux choisir les plus sveltes ;o) 

Et oui, vous l’aurez bien compris, l’action des 12 balles de lavage que vous enfermerez dans le tambour de votre lave-linge est bien de reproduire l’effet des mimines des Lavandières d’antan. Grâce à elles (aux balles de lavage hein, n’allez pas mettre de vraies madame dans votre machine !) votre linge va être mieux brassé, mieux battu, mieux lavé et obligé de passer et repasser dans l’eau lors du lavage et du rinçage. En gros, en mettant moins de lessive et d’assouplissant (pour ceux qui utilisent toujours des produits beurk of course), votre linge sera mieux lavé, mieux rincé et beaucoup plus souple !
En gros donc, économie de produits et possibilité de réduire la consommation d’eau et d’électricité en choisissant un cycle économique ou demi-charge ! 

Et ca a donné quoi les premiers essais ?
J’ai donc attaqué mes premières lessives avec mes balles de lavage. Premiers essais concluant, même si niveau propreté je ne peux pas trop dire, n’ayant pas de linge particulièrement sale ou tâché (je me réserve ca pour quand miss Bibouillette sera là avec ses couches lavables hi hi). J’ai par contre trouvé mon linge plus souple et l’essorage plus efficace.
Pleine d’entrain, j’ai décidé de mettre du coup mes balles au sèche-linge aussi (puisque ca peut faire diminuer la durée du séchage grâce au brassage) mais vu que je le fais tourner la nuit généralement j’ai du me ranger à l’avis du doudou "vu qu’on a du mal à trouver le sommeil, l'avantage c'est qu'on sera pas dérangé quand on va voir débarquer la voisine pour se plaindre !"… Ok je reconnais, le tambour du sèche-linge étant beaucoup plus grand que celui du lave-linge, les balles font un boucan d’enfer (spéciale dédicace pour Bibi grand fan de Renaud !).
Allez, les essayer c’est donc les adopter et promis, à chaque fois que je glisse mes baballes dans mon lave-linge je leur dit "pa’don madame"… car ca doit pas être très agréable quand même comme séance de grand huit ! 

En pratique :
Les balles de lavage sont composées d’élastomère, elles sont inusables et increvables. Elles ont été primées Ecoproduit par le ministère de l’environnement en 1994. Leur action peut être complétée par des « battoirs de lavage », dans ce cas 6 balles suffisent.
Où les acheter ? En magasin bio ou sur de nombreux sites de vente en ligne. Perso je les ai achetées ici